Du 12 juin au 3 juillet 2021

Festival littéraire

Résonances En Normandie et Ile-de-France

Saison Résonances
Réseaux des Maisons d’Écrivain et des Patrimoines Littéraires Normandie & Île-de-France
Femmes et écrivain.e.s

La place des femmes dans l’histoire littéraire est encore bien minorée de nos jours et rarement reconnue à sa juste valeur. À la date du 13 décembre 1821, le registre d’état civil de la Ville de Rouen mentionne la naissance, la veille, d’un certain Gustave Flaubert, d’où la célébration en 2021 du bicentenaire de l’homme devenu grand écrivain. Entre les commencements et son premier roman publié, Mme Bovary, Gustave Flaubert est connu sous un seul et même patronyme. Sa correspondance avec George Sand participe aujourd’hui pleinement de ses œuvres reconnues, admirées. Pourtant, qui rendrait encore hommage à Aurore Dupin, nom de baptême de la future romancière et épistolière George Sand ? L’histoire est connue : pour pouvoir être publiée, Aurore Dupin a dû adopter un pseudonyme à consonances masculines. Soulignons que le XIXe siècle abonde en exemples similaires. L’année 2021 marque aussi le 40ème anniversaire du discours de réception de Marguerite Yourcenar à l’Académie française. Ce n’est donc qu’en 1981, que cette institution créée en 1635, soit quelques 386 années auparavant, accueillait pour la première fois un écrivain du sexe féminin, sous sa coupole. Ces deux exemples historiques illustrent combien le domaine de la littérature canonique fût longtemps réservé aux seuls hommes.

Le choix du thème « Femmes et écrivain.e.s » pour la première déclinaison de la saison Résonances en Normandie et en Île-de-France correspond à une aspiration commune et à l’envie partagée d’évoquer autrices, poétesses, compagnes et correspondantes d’écrivains, afin de montrer la diversité de leur inscription dans le champ de la littérature. Leur participation active à la vie et à la production littéraires, leurs relations aux auteurs, leur présence dans les cercles, salons et académies, dans la presse et les médias, leur rapport au livre et à l’édition, leurs réflexions sur l’éducation sont autant d’aspects qui seront abordés. Des lieux ou sites, tous membres des Réseaux normand et francilien des Maisons d’Écrivain et des Patrimoines Littéraires accueilleront pour ce faire des initiatives variées (expositions, lectures d’œuvres, visites thématiques ou conférences).

La saison Résonances, conçue dans des conditions contraintes cette année, a vocation à devenir un événement régulier, bisannuel si possible. S’adressant à toutes et tous, elle vous invite, en juin et juillet prochains à (re)découvrir des auteurs ou autrices, des écrivains et écrivaines de talent lors des rendez-vous suivants (sous réserve d’éventuelles modifications dues au contexte sanitaire) :

 

PROGRAMMATION

 

Samedi 12 juin - Lancement de la saison Résonances, à partir de 15h

Musée Georges Clemenceau (8 rue Benjamin Franklin, Paris 16e) / Signature - présentation du livre, Je vous aiderai à vivre, vous m'aiderez à mourir, Clemenceau son dernier amour et ses derniers combats, par son autrice Nathalie Saint-Cricq (éditions de l’Observatoire, 2021) – 15h00.

&

Maison Elsa Triolet-Aragon (Saint-Arnoult-en-Yvelines, Moulin de Villeneuve, Yvelines) / Journée hommage à l'occasion du 50e anniversaire de la mort d'Elsa Triolet (1896-1970) – 9h00-23h00.

 

Samedi 19 juin - Lancement du livret La Normandie littéraire, à partir de 15h

Musée Alain (Mortagne-au-Perche, cour de la Maison des Comtes du Perche, Orne) / Présentation du livret La Normandie littéraire puis spectacle : Alain et Gabrielle Landormy, lecture de poèmes du philosophe à Gabrielle à l’occasion de leur réédition fin 2020 par l’institut Alain du Vésinet et les Amis du Musée Alain. Intermèdes musicaux au piano – 15h00.

 

&

Maison d’Auguste Comte (10 rue Monsieur-le-Prince, Paris 6e) / Journal d’une femme de chambre d’Octave Mirbeau interprété par Isabelle Mentré et mis en scène par Christophe David – 16h30.

 

Samedi 26 juin 

Musée Richard Anacréon (Granville, La Haute-Ville, place de l’Isthme, Manche) / Visites guidées autour de l’exposition consacrée à Colette et du nouvel accrochage aux horaires d’ouverture du musée: Lectures de textes à voix haute par Brigitte Richart, conservatrice des musées de Granville et Annie Abel, responsable d’accueil du musée – 16h00.

&

Maison d’Auguste Comte (10 rue Monsieur-le-Prince, Paris 6e) / Présentation de l’ouvrage Femmes et positivismes par Annie Petit et David Labreure (co-directeurs de l’ouvrage), en présence de l’historienne Michelle Perrot – 15h00.

 

Samedi 3 juillet 

Manoir d’André Gide (Cuverville-en-Caux, 1021 route du Château, Seine Maritime) / Ouverture  du manoir (visite guidée sur les pas d’André Gide et de Madeleine Rondeaux, son épouse) – 10h-17h30.

Présence de l’écrivaine et traductrice Agnès Desarthe, marraine de la manifestation et (sous réserve) Spectacle George et Gustave, lecture musicale à partir de la correspondance de George Sand et Gustave Flaubert, par la compagnie Alias Victor  – 18h00.


Liste des actualités Proposer une actualité