Du 5 mai au 22 septembre 2022

Exposition temporaire

"Brûlés" de Clément Marion

Vernissage le 5 mai à 17h00, en présence de l'artiste qui nous expliquera son procédé photographique.
L'exposition présente des portraits de personnes qui ont été brûlées et qui ont parcouru un long chemin pour accepter et être fières de leur apparence.

La Maison Albert Schweitzer présente, du 5 mai au 17 septembre 2022, l'exposition de photos «Brûlé(e)s».

Le jeune photographe Clément Marion a photographié des personnes fortement marquées par les brûlures en utilisant le procédé du "collodion humide", développé vers 1850. Les photos impressionnantes et les textes qui les accompagnent témoignent de la force, du courage, de l'endurance, de l'assurance et de la fierté des blessé(e)s et de leur capacité à accepter leur corps malgré les circonstances défavorables. Cette série de photos correspond très bien à l'éthique du «respect de la vie» d'Albert Schweitzer. Elles montrent avec puissance ce que Schweitzer voulait dire par «Je suis Vie qui veut vivre, au milieu de Vie qui veut vivre». Ces personnes acceptent leur corps tel qu'il est maintenant ! Elles sont un exemple pour toutes celles qui souffrent de brûlures, de maladies, des suites d’un accident ou qui pour tout autre motif n’acceptent pas leur apparence. Schweitzer a dit à ce sujet dans son «Appel à l’humanité» : "Celui qui grâce à une aide humanitaire a été sauvé d'une situation de détresse ou d'une maladie aura à cœur d'agir de telle sorte que ceux qui souffrent aujourd'hui bénéficient d'un secours comme lui. C'est la confrérie de ceux qui ont été marqués du sceau de la douleur. C'est à elle que revient l'œuvre humanitaire et médicale auprès de tous les peuples. C'est par le don de la reconnaissance que cette œuvre doit être accomplie. Je veux croire qu'il y aura toujours suffisamment de personnes volontaires qui se dévoueront par reconnaissance pour ce qu'elles ont reçu."


Liste des actualités Proposer une actualité