Samedi 22 juin 2024 de 9h30 à 18h00

Au musée George Sand et de la Vallée noire

JOURNÉE D'ÉTUDE : "GEORGE SAND ET LE FÉMINISME" - organisée par le musée George Sand et de la Vallée noire

Événement organisé par le musée George Sand et de la Vallée noire, en lien avec l'exposition "George Sand, féministe ?"

Journée d'étude

Interventions de Michelle PERROT (historienne renommée de l’histoire des femmes, professeure émérite d’histoire contemporaine à l’université Paris-Diderot), Martine REID (biographe de George Sand, professeure émérite de littérature à l’université de Lille), Florence ROCHEFORT (historienne spécialiste de l’histoire des féminismes, chargée de recherches au CNRS), Carole Rivière (doctorante en histoire, université de Limoges), Gaëlle RIO (Directrice du Musée de la Vie romantique, Paris), Julie VERLAINE (co-présidente de l’association pour un musée des féminismes), le collectif HF, le collectif Georgette Sand, Séverine VIDAL (autrice de George Sand, fille du siècle, 2021).

Gratuit // Réservation obligatoire pour déjeuner (02 54 30 17 60 ou musee@mairie-lachatre.fr)

Rdv au théâtre Maurice Sand (Place de l’Hôtel de Ville, 36400 La Châtre)

 

9h30 : Accueil

10h-10h10 : Introduction et présentation de la journée

10h10-11h10 : George Sand, féministe par son émancipation

  • George Sand, un modèle d’émancipation hors du commun au XIXe siècle
    Par Michelle PERROT, professeure émérite d’histoire contemporaine à l’université  Paris-Diderot

Aurore Dupin, qui devint George Sand, a connu un parcours exceptionnel pour une femme de son époque. Sa vie (1804-1876) traverse presque tout le XIXe siècle, profondément marqué par le mépris des femmes. Comment une telle émancipation a-t-elle pu être possible ?

  • La « naissance » de George Sand, une quête d’indépendance par le métier d’écrire dans un milieu masculin
    Par Martine Reid, biographe de George Sand, professeure émérite à l’université de Lille, spécialiste de littérature française du XIXe siècle et des écrivaines.

Lorsque son roman Indiana parait en 1832, Aurore fait le choix d’un pseudonyme masculin : elle devient George Sand. Elle s’impose petit à petit dans un milieu littéraire très majoritairement masculin et brave les interdits. Elle devient une personnalité célèbre et médiatisée.

Présentations suivies d’un temps d’échanges et de discussion 

11h15 -12h10 :  George Sand, féministe dans son œuvre littéraire

  • Les héroïnes romantiques
    Par Gaëlle Rio, conservatrice - directrice du musée de la Vie romantique à Paris

George Sand fait partie de la génération romantique. L’art de cette période, majoritairement produit par des hommes ancre durablement dans l’imaginaire collectif une certaine vision des femmes. Comment qualifier ces héroïnes romantiques ?

  • Les héroïnes de George Sand, véhicules d’émancipation ?
    Par Martine Reid, biographe de George Sand, professeure émérite à l’université de Lille, spécialiste de littérature française du XIXe siècles et des écrivaines.

L’œuvre littéraire de George Sand est le principal véhicule de ses idées. La question de la réforme du mariage et du Code civil y est centrale.

George Sand propose dans son œuvre une constellation de personnages féminins. Qui sont ces héroïnes ? Sont-elles des modèles pour le lectorat ?

Présentations suivies d’un temps d’échanges et de discussion 

12h30-14h : déjeuner sur place au Théâtre Maurice Sand (plateau repas – sur réservation)

14h-15h : George Sand, féministe par son action politique

  • George Sand et les militantes pour les droits des femmes de son époque
    Par Carole Rivière, Professeure agrégée d’histoire, doctorante en histoire contemporaine, universités de Limoges et Clermont Auvergne.

À l’aide de sa plume qui lui confère une puissance singulière dans l'espace public, George Sand repousse les limites imposées au sexe féminin en s'engageant aussi en politique. Au cours des années 1830-1840, elle est approchée par certaines militantes qui voient en elle un puissant porte-drapeau de leurs revendications. Pourquoi leurs rapports avec George Sand ont-ils été si tumultueux ?  

  • La perception de l’image de George Sand par les féministes depuis le XIXe siècle 
    Par Florence Rochefort, chargée de recherches au CNRS, spécialiste d’histoire des féminismes, des femmes et du genre.

La façon dont George Sand a été perçue par les féministes depuis la fin du XIXe siècle a varié. Alors que certaines ont considéré George Sand comme féministe par le simple fait qu’elle est un modèle de femme émancipée ; d’autres ont critiqué son manque de solidarité avec les activistes de son époque. Au fil du temps, les interprétations se sont complexifiées. Dans les années 1970, l’indépendance amoureuse de George Sand et son œuvre littéraire ont suscité un intérêt renouvelé. Les études féministes contemporaines continuent d’explorer les dimensions diverses de son œuvre, mettant en lumière son engagement politique, ses transgressions des normes de genre et son importance dans l’histoire du féminisme.

Présentations suivies d’un temps d’échanges et de discussion 

15h00-15h15 : pause

15h15-16h45 : L’image de George Sand dans l’imaginaire collectif

  • L’évolution de George Sand à travers les commémorations : la fabrique de l’image
    Par Vanessa Weinling, directrice du musée George Sand et de la Vallée noire à La Châtre

L’image de George Sand, a évolué dans l’imaginaire collectif et a pris différentes formes en fonction des contextes historiques, politiques et des différents moments de commémoration qui l’ont célébrée depuis sa disparation, en 1876. George Sand a ainsi pu être tour à tour, ou même conjointement la « Bonne Dame de Nohant », grand-mère berrichonne chantre du régionalisme, la « scandaleuse », croqueuse d’hommes aux mœurs non conventionnels, la « républicaine », défenderesse des valeurs de la République et la « féministe ».  Comment l’image de George Sand a évolué dans l’imaginaire collectif ? Comment la percevons nous aujourd’hui ?

Présentations suivies d’un temps d’échanges et de discussion 

  • L’image de George Sand réinterprétée par des féministes aujourd’hui 
    Par Séverine Vidal, co-autrice du roman graphique biographique « George Sand, fille du siècle » (Delcourt, 2021),  Ophélie Latil, fondatrice du collectif Georgette Sand, Aude-Marie Lalanne-Berdouticq, historienne et militante au sein du collectif George Sand et Angélique Moreau, membre du Collectif HF-Centre Val de Loire.

Aux XXe et XIXe siècles, George Sand est devenue une « icône » du féminisme. Réinterprétée dans la culture populaire, elle également est revendiquée par certains collectifs féministes.

Présentations suivies d’un temps d’échanges et de discussion 

16h45-17h30 : George Sand dans le récit de l’histoire du féminisme : des projets de musées en cours

  • Le projet pour un Musée des Féminismes à Angers
    Par Julie Verlaine, co-présidente de l’association pour un musée des féminismes à Angers et professeure d'histoire contemporaine à l'Université de Tours, spécialiste de  l'histoire sociale et culturelle à l'époque contemporaine

L’Afémuse (Association pour un Musée des féminismes) a le projet de donner à voir et à comprendre les traces des luttes pour l’émancipation des femmes et contre les discriminations liées au genre et à l’orientation sexuelle, dans tous les domaines de la vie en société, dans un esprit d’éducation populaire et de transmission à tous les publics. Quelle place réserver à George Sand dans ce récit ?

  • Le projet de nouveau musée à La Châtre
    Par Vanessa Weinling, directrice du musée George Sand et de la Vallée noire à La Châtre

Le musée George Sand et de la Vallée Noire était à l’étroit dans les murs historiques de l’ancien donjon (XVe siècle). Les conditions de conservation des collections et d’accès des visiteurs n’étaient pas garanties et adaptées dans ce lieu patrimonial. Il est temps pour lui de développer ses espaces et de se mettre en situation de mieux répondre aux attentes des visiteurs du XXIe siècle.

L’équipe du musée et la collectivité préparent actuellement la création d’un nouvel espace d’envergure pour accueillir les collections du musée, qui devrait ouvrir en 2028. L’objectif du musée est aussi de s’adresser à des visiteurs du XXIe siècle et de s’inscrire dans les questions qui animent la société actuelle. Aborder la question du féminisme, à partir de la figure emblématique de George Sand, semble pertinent.

Comment la questionner, avec notre regard du XXIe siècle, tout en la replaçant dans son contexte du XIXe siècle ?

Présentations suivies d’un temps d’échanges et de discussion 

17h30 : Clôture des interventions

18h : Visite du musée et de l’exposition « George Sand, féministe ? » (sur inscription)

Programme complet :  https://museegeorgesand.fr/wp-content/uploads/2024/05/Programme-complet-journee-detude-George-Sand-et-le-feminisme-Musee-George-Sand-et-de-la-Vallee-noire-La-Chatre-2.pdf 

 


Liste des actualités Proposer une actualité