Château de Hautefort (Bertran De Born / Eugène Le Roy)

Château de Hautefort (Bertran De Born / Eugène Le Roy)

Hautefort

24390 Hautefort
France

Aquitaine

Tél. : Tel05 53 50 51 23

Fax : Fax05 53 51 67 37

http://www.chateau-hautefort.com

Ce lieu adhère à la fédération Classement Monument Historique : Maison Classement Monument Historique : Parc Maison d'écrivain Accès handicapés Labellisé "Maison des Illustres"
Période : 19ème siècle
Type de lieu : Maison d'écrivain
Propriétaire : Association ou fondation / Fondation du château de Hautefort
Gestionnaire : Idem
Contact : Monique Folio

Eugène Le Roy est né au château et Bertran de Born en a été le propriétaire.

Ce château "haut et fort" a fait l'objet de violents affrontements au XIIème siècle entre deux frères, les seigneurs de Born. Constantin, l'aîné, avait obtenu la forteresse par alliance avec Agnès de Lastours, mais son frère Bertran lui en disputa de vive force la propriété durant dix ans. Chacun prit un parti opposé pendant la guerre qui vit s'affronter Henri II Plantagenêt, allié à son fils Richard Coeur de Lion, et son autre fils Henri Court Mantel. Troubadour et guerrier, Bertran de Born chanta alors ces combats dans une quarantaine de sirventès devenues célèbres.

On trouve également dans ces chants un tableau de la société féodale et un écho de tous les évènements du XIIème siècle. Malgré la défaite de son favori, Bertran de Born obtint, grâce à ses qualités humaines, de conserver Hautefort au détriment de son frère, ce qui n'empêcha pas Dante de faire figurer le poète périgourdin dans son Enfer.

Bertran de Born, né en 1140 à Born de Salagnac, fut un des grands poètes de la littérature occitane, aux côtés notamment d'Arnaud Daniel, "le grand maître d'amour" (Pétrarque), originaire du Ribéracois, à la poésie cependant plus hermétique. Vers la fin de sa vie, Bertran, las des colères et des coups d'épée, se retira en l'abbaye cistercienne de Dalon, près d'Excideuil, où il s'éteignit vers 1214.

Eugène Leroy, quant à lui, est né au Château de Hautefort en 1836. Fils de domestiques, il est étant enfant fasciné par le monde du château. Après des études à Périgueux, puis à Paris, le jeune homme, tardivement entré dans la carrière littéraire (distinguant alors son patronyme en Le Roy) a exercé la profession de percepteur dans plusieurs villes de Dordogneainsi qu'à Bordeaux. En 1893, il est nommé à Hautefort. Il habite alors à la perception, sise maison Célerier. A cette époque, le charme du château ne fonctionne plus.

En retraite en 1902, il revient s'installer à Montignac, ville dans laquelle est situé le musée qui porte son nom (aujourd'hui fermé au public). Assoiffé par la passion de la justice, l'auteur de Jacquou le croquant et du Moulin du Frau apparait comme le défenseur de l'idée républicaine. Il sait décrire avec réalisme et précision la misère et l'austérité de la vie paysanne. Ses descriptions, fort documentées, sont saisissantes de vérité.

Le musée Eugène Le Roy n'existant plus, vous pouvez contacter l'Institut Eugène Le Roy - 12 avenue Georges Pompidou - 24000 Périgueux - Tél. : 05 53 05 55 41

Auteurs représentés

  • Eugène Le Roy (1836-1907) 
  • Bertran de Born (1140-1214) 

Horaires

Février, mars, octobre et novembre : 14h-18h
Avril et mai : 10h-12h30 et 14h-18h30
Juin à septembre : 9h30-19h
Décembre et janvier : fermeture annuelle

Tarifs

Château, jardin et parc :
Adultes : 8 € ; Enfants (7 à 14 ans) : 4 € ; Jardin et parc :
Adultes : 5 € ; Enfants (7 à 14 ans) : 2,5 €

Informations accueil groupe

Groupes adultes (à partir de 20 personnes) : 6 € ; Groupe enfants (à partir de 20 personnes) : 3,5 €.

Visites ou promenades proches

Château de Brantôme, Musée Eugène Le Roy, Tour historique de Montaigne, Musée de la médecine, Abbaye de Tourtoirac (6km de Hautefort), Grotte de Lascaux à Montignac (25km)...

Office de tourisme

Office de Tourisme du Pays de Hautefort
Place du marquis Jacques-François de Hautefort
24390 Hautefort
courriel : ot-hautefort@wanadoo.fr
Téléphone : 05 53 50 40 27
Site internet : http://www.ot-hautefort.com

Retour